Payer une assurance auto moins cher

Plus qu’une exigence réglementaire, la souscription d’une assurance auto constitue une garantie d’être indemnisé en cas d’accident, qu’il soit corporel ou matériel.  A l’heure actuelle, tout conducteur aspire à payer des primes moins chères et ainsi réaliser des économies qu’il pourra utiliser ailleurs. Voici une liste non exhaustive de conseils pour y parvenir.

Effectuer une comparaison des assurances

Il n’est pas nécessaire de passer d’une mutuelle d’assurance auto à une autre pour comparer les différentes offres existantes. La concurrence fait rage entre les compagnies d’assurance en matière de tarif et il serait dommage de ne pas en profiter. Il suffit d’utiliser un comparateur d’assurance auto disponible sur Internet pour réaliser de réelles économies. De même, certains assureurs proposent des rabais qui peuvent être intéressants. Ainsi, quelques-uns offrent des réductions aux conducteurs qui conduisent un véhicule qui consomme moins de carburant. D’autres mettent en avant des rabais pour les étudiants à temps plein ou encore pour les jeunes qui optent pour le même assureur que leurs parents.

 Choisir l’assurance au kilomètre, au tiers ou « au comportement »

Il n’est pas toujours nécessaire de souscrire une assurance tous risques pour son véhicule. Si le conducteur n’effectue que de petits trajets, une assurance au kilomètre peut lui permettre d’économiser quelques centaines d’euros par an. En effet, le tarif de celle-ci est basé sur la distance parcourue.   

De même, si le conducteur enregistre très peu de sinistres ou si la côte de son véhicule est faible, une assurance au tiers peut être intéressante. Celle-ci ne concerne que les dommages occasionnés à autrui et s’avère moins coûteux qu’une assurance auto tous risques par exemple. Enfin, le bon conducteur ou celui qui ne commet pas d’accident ni d’infraction au Code de la sécurité routière peut obtenir une réduction sur sa prime d’assurance.

Choisir judicieusement sa voiture et ses accessoires

Il faut savoir que le calcul des primes d’assurance automobile est basé sur le risque potentiel du véhicule en question. Ainsi, une voiture de plus de 100 000 km et de plus de 5 ans d’âge bénéficie d’une prime plus avantageuse qu’une voiture de sport ou une berline luxueuse. De même, une motorisation moindre se traduit généralement par une assurance auto moins chère. Par ailleurs, équiper son véhicule d’un antivol  ou d’un dispositif de repérage par GPS et présenter la facture à son assureur permet d’obtenir une réduction sur la prime.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *